Champs des possibles

Marjorie a choisi la Vosgienne par amour de son territoire

Recherche avancée
Champs des possibles / Marjorie a choisi la Vosgienne par amour de son territoire

Je m’appelle Marjorie, et je viens des Vosges. On a un élevage qui compte aujourd’hui 25 laitières, et qui va augmenter à 40 laitières d’ici quelques années, car je suis actuellement en cours d’installation.

Marjorie devenir eleveur #devenireleveur

On est deux personnes sur la ferme, avec 65 hectares tout herbe, et une stagiaire qui est là 15 jours par mois. On est tout en aire paillée*, on est à 90% en race Vosgienne. C’est un choix de mon associé par rapport à sa mère qui avait des Vosgiennes. Et moi, c’est plus par amour, car je suis Vosgienne d’origine donc forcément

« C’est une race qui est très proche de leur éleveur, et c’est ce genre de vaches que je cherche à élever »

C’est une race que je suis, niveau génétique, depuis très longtemps. Je suis les sorties d’index*, on fait beaucoup de génotypages* maintenant en Vosgienne. Le but c’est d’avoir un troupeau très bon au niveau génétique qui nous permette de valoriser au niveau de la vente, et aussi en gratification.

Pour nous, le critère génétique le plus important, c’est pas la morphologie ou ce genre de chose. On cherche tout simplement une vache complète, qui est fonctionnelle, qui n’aura pas de problèmes de cellules*, et pas de problèmes de pattes. C’est les principaux critères, après il faut qu’elle ait du lait, forcément dans un élevage laitier, mais il faut aussi qu’elle ait du taux*. Je préfère avoir une vache qui est petite, qui fait du lait et qui est fonctionnelle, plutôt qu’une vache qui est grande et qui a toujours des problèmes de pattes ou d’autres choses.

 

Marjorie présentait ses vaches au salon de l’agriculture 2017, où nous l’avons rencontrée !

 


Fiche descriptive :

Deux associés sur 65 ha. en herbe

25 vaches laitières de race Vosgienne

Région Grand Est

 

 


Lexique :

Aire paillée : Un bâtiment de logement des vaches où elles sont logées sur de la paille en couchage libre

Index génétiques : Ce sont des « notes » données aux performances des animaux, utilisées pour choisir les reproducteurs (index « quantité de lait produit », index « taux de protéines », mais aussi index « fertilité » ou « morphologie » …

Génotypage : C’est une technique récente, qui permet, à partir d’un échantillon ADN prélevé sur l’animal, de prédire ses performances futures !

Cellules : c’est un indicateur de la qualité du lait (l’idéal est qu’elle en ait le moins possible dans son lait)

Taux : en élevage laitier, on mesure dans le lait deux taux : le taux protéique (% de protéines dans le lait) et le taux butyreux (% matières grasses). Plus les taux sont élevés, plus le lait est riche !

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...