Champs des possibles

Marc a changé de production, pour se lancer dans le lait de brebis

Recherche avancée
Champs des possibles / Marc a changé de production, pour se lancer dans le lait de brebis

Notre production a évolué selon les besoins de la laiterie locale

Je me suis installé en 1992, j’ai succédé à mon père qui partait à la retraite. J’étais alors en ovin viande.

« J’ai été sollicité par une laiterie qui se créait, et qui cherchait des producteurs de lait de brebis. On a franchi le pas fin 95. »

C’est une petite laiterie, à l’origine ils ne faisaient que du Pérail, à l’heure actuelle ils fabriquent différents fromages. Les fromages sont vendus dans la France entière, par le biais des grandes surfaces et des crèmeries.

J’ai commencé avec 300 brebis Lacaunes, j’ai acheté 250 agnelles* la première année. C’est la même race que celle qui était utilisée pour la production de viande, mais les animaux utilisés pour faire le lait doivent avoir une génétique adaptée : nous avons évolué avec les besoins de la laiterie. A l’heure actuelle, nous sommes au contrôle laitier* officiel.

Nos brebis produisent du lait de janvier à août

J’exploite près de 200 hectares, j’ai 350 brebis laitières et une cinquantaine de vaches allaitantes à côté. J’ai 20 hectares de céréales, consacrées uniquement à l’alimentation des brebis et des vaches et 60 hectares de parcours, principalement pour les bovins. Un parcours, c’est essentiellement des terres qui ne se fauchent pas, qui ne sont que pâturées par les bêtes.

On commence à traire fin décembre début janvier, jusqu’à fin août. Au mois de juin, on insémine 200 à 250 brebis pour le premier lot, un mois après on insémine les agnelles. Entre temps, les retours en chaleur et les montes naturelles ont eu lieu, et on a un début de traite fin décembre début janvier. Une brebis produit environ 300 – 320l de lait. Pour leur alimentation on utilise du foin, des céréales, de la luzerne déshydratée et drêches de blé*. Tout le lait est vendu à la laiterie.

Marc, producteur de lait de brebis Lacaune, était présent au Salon de l’Agriculture de Paris 2017 avec son fils. Ce dernier était finaliste du Trophée du meilleur pointeur ovin !

 


Fiche descriptive :

Installé depuis 1992
Région : Occitanie
Production : Ovin lait (race Lacaune)
200 ha, 350 brebis et 50 vaches allaitantes

 


Lexique :

Agnelle : une jeune brebis, qui n’a pas encore eu d’agneau

Contrôle laitier : C’est un organisme qui contrôle les performances des animaux, afin d’accompagner l’éleveur et identifier les animaux les plus performants pour la sélection.

Drêches de blé : c’est un coproduit de la fabrication d’alcool ou de bioéthanol : quand on a extrait le produit, ce qu’il reste sont les drêches de céréales. Elles sont un aliment riche et adapté pour les animaux : rien n’est gâché !

Partager :
  • imprimer cette page
1 vote, average: 1,00 out of 51 vote, average: 1,00 out of 51 vote, average: 1,00 out of 51 vote, average: 1,00 out of 51 vote, average: 1,00 out of 5 (1 votes, en moyenne: 1,00 sur 5, vous avez voté)
Loading...