Champs des possibles

Le déroulement de la traite des chèvres avec Virginie et Germain

Recherche avancée
Champs des possibles / Le déroulement de la traite des chèvres avec Virginie et Germain

« Pour traire il faut d’abord préparer la machine, puis je vais chercher les chèvres. Je les amène jusqu’à l’aire d’attente où après elles montent sur les quais. »

Les quais de la salle de traite sont les zones surélevées où les chèvres seront traites. L’éleveur se tient plus bas, dans la « fosse », de façon à être à hauteur des mamelles des chèvres pour faciliter la traite.

« Les chèvres se rangent bien gentiment les unes à côté des autres, et on les trait. Du coup cela me permet aussi de surveiller que tout le monde aille bien. »

Sur les deux quais j’ai 60 chèvres. Du coup j’en branche une sur deux, je fais le tour, et quand elles ont fini il y a un décrochage automatique : c’est à dire que la griffe tombe du pis quand il n’y a plus de lait qui coule. Cela permet de respecter la mamelle de la chèvre.

Une fois que tout le quai est trait, je leur ouvre pour qu’elles repartent et je demande à mon chien de les pousser pour qu’elles avancent un peu plus vite. Sinon ces dames se grattent et ne veulent pas partir !

Le chien m’économise beaucoup de pas, et me facilite le travail à tout moment : quand il faut aller les chercher, pour les sortir, pour trier les lots si j’ai besoin, pour les surveiller … »

 

Ce témoignage vous a intéressé ? Découvrez le quotidien de Virginie et Germain et plein d’autres éleveurs dans la rubrique « Une année avec » du site !

 

 

 


Fiche descriptive :

Région : Aveyron
Production : 380 Chèvres laitières Saanen &
120 Brebis viande Lacaune Label Rouge
70 ha dans le Segala Aveyronnais

 


 

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, en moyenne: 2,50 sur 5)
Loading...