Champs des possibles

Guilhem élève des brebis Mourerous à la suite de ses parents

Recherche avancée
Champs des possibles / Guilhem élève des brebis Mourerous à la suite de ses parents
guilhem devenir eleveur ovin mouton mourerous

« Je suis installé dans la Drôme, dans la montagne à 1 200m d’altitude, en élevage ovin avec 600 mères. On élève une race rustique qui est la Mourérous : elle a les pattes et la tête rouges.

J’ai choisi cette race car c’est une race rustique, bien adapté à notre climat assez sec, qui est une bonne mère, qui élève bien son agneau et qui change un peu des races habituelles. Bon et aussi, c’est la ferme familiale, donc je suis ce que mes parents ont créé depuis plus de 30 ans maintenant, donc c’est surtout eux qui ont eu le coup de cœur quand ils sont allé voir quelqu’un qui en avait, et ils ont monté leur troupeau.

C’était aussi une race menacée, qui risquait de disparaître ! Inscrits au syndicat, il y en a 1 500 aujourd’hui, et 36 000 à l’échelle de la France. »

Guilhem  présentait des animaux au salon de l’agriculture 2017, où nous l’avons rencontré !


Découvrez ce reportage de Midi En France présentant la race Mourerous :

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...