Management : soigner les relations humaines pour garantir la qualité de vie au travail

Et si la santé au travail ne se résumait pas à des problèmes de maladie, de dépression ou d’accident mais plutôt à des notions de bien-être, de bonheur et de confort ? Dans un contexte de mutations profondes, les exploitations font face à des enjeux de performance économique mais aussi d’attractivité du métier et de fidélisation de leurs salariés.

Recherche avancée
/ Management : soigner les relations humaines pour garantir la qualité de vie au travail

Améliorer les conditions de travail, agir sur l’organisation, prévenir les risques professionnels constituent des leviers clés pour améliorer la pérennité des exploitations. Ce dossier vise, à partir d’une bande dessinée élaborée par la MSA d’Armorique, à amener le lecteur à s’interroger sur ses façons de faire pour gérer ses salariés, à travers des situations emblématiques rencontrées par les agriculteurs et présentées de façon ludique.

 

 

Même si certains chefs d’exploitation, compte tenu de la taille de l’entreprise, ne participent plus au travail de l’exploitation, une grande majorité d’entre eux partage l’activité de leur salarié.

Ainsi sollicités sur tous les fronts et passant tour à tour de chef d’entreprise, à prescripteur ou à exécutant, les exploitants n’ont pas toujours le temps ou la compétence de se pencher sur les questions de relations humaines. Or, les mésententes, les conflits ou  tout simplement la démotivation de leur(s) salarié(s), peuvent rapidement altérer la qualité de vie au travail et le « bien vivre ensemble », voire même menacer la durabilité économique de l’exploitation.

La part du salariat dans les exploitations agricoles françaises augmente de façon continue depuis les années 2000.

Elle est passée en 10 ans de 17% à 20% de la main-d’œuvre totale des exploitations toutes filières confondues, sauf en céréales ou en arboriculture. Plus de 500 000 structures agricoles emploient en moyenne 2 unités de main-d’œuvre salariée. Les exploitations horticoles, de fruits et de légumes atteignent près de 4 salariés alors que les exploitations herbivores se situent autour de 1 voire un peu moins. Les exploitations porcines font figure d’exception avec plus de 3 salariés équivalents temps plein. Cultiver le « bien vivre ensemble » en s’intéressant à la gestion des ressources humaines devient donc incontournable, et représente en réalité une formidable opportunité pour faire avancer son entreprise dans le bon sens grâce à un climat propice.

 

Nous vous proposons dans les semaines à venir, en compagnie de Paulo, Albert, Sylvie, Philippe et bien d’autres, de découvrir que le salariat dans une exploitation peut se révéler une expérience enrichissante et agréable pour le salarié comme pour l’employeur… pour peu que chacun y mette du sien !

 

« Dans le domaine psychique, la santé ne signifie pas seulement l’absence de maladie, mais doit être aussi comprise positivement en tant que bien-être. »

Georg Bauer (Université de Zurich)

 

Pour lire la suite, rendez-vous sur le site du RMT Travail :

 Management : soigner les relations humaines pour garantir la qualité de vie au travail

       Le management ou l’art des relations humaines au travail

       Qu’on soit employeur ou salarié, comprendre l’homme au travail

       Les ressources de la motivation

       Bien organiser son travail et celui de son salarié…

       Garantir la sécurité de son salarié

Article rédigé par Mickaël Bleybrunner (MSA d’Armorique)

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.