Projet d’avenir

Marjorie produit du lait de Vosgiennes pour un fromage 100% territoire !

"Je m'installe hors cadre familial, ma mère étant fonctionnaire, et mon père entrepreneur. "

Recherche avancée
Projet d’avenir / Marjorie produit du lait de Vosgiennes pour un fromage 100% territoire !

Je m’appelle Marjorie, et je viens des Vosges. On a un élevage qui compte aujourd’hui 25 laitières, et qui va augmenter à 40 laitières d’ici quelques années, car je suis actuellement en cours d’installation.

« Je m’installe hors cadre familial, ma mère étant fonctionnaire, et mon père entrepreneur. »

J’ai découvert le milieu en faisant des stages agricoles.

Je me suis lancée là-dedans parce qu’un ami de mon père était dans l’agricole. J’ai fait des stages chez lui pendant 4 ans. Après mon bac j’ai fait un BTS Productions animales en apprentissage chez mon futur associé. Maintenant c’est moi qui gère le troupeau et qui vais m’installer avec lui pour gérer tout ce qui est bovins.

« Je vais être en préinstallation au mois de mai. »

Les principales difficultés d’un projet d’installation sont au niveau des financeurs, car on a de moins en moins de banques qui prêtent. Après au niveau des Vosges on est beaucoup accompagnés par la chambre d’agriculture, qui nous aide beaucoup dans nos projets, et c’est vrai que ça aide beaucoup. Il faut avoir quelqu’un en qui on a confiance pour travailler avec.

Ce qui me plait dans ce métier, c’est le contact avec les animaux

Moi je suis très proche de mes animaux. Mes vaches c’est toutes des « petits chiens », je passe trois quart de ma journée avec. Le seul « défaut » du métier, c’est dur d’avoir une vie sentimentale à côté. On a un métier qui est très prenant, et nos maris ou nos femmes ont du mal à comprendre qu’on s’implique autant dans le métier.

« Même si maintenant on a une mentalité qui a évolué, c’est pas parce qu’on est agricultrice qu’on n’est pas féminine ! »

On a pour projet de réaliser une fruitière …

… pour produire un fromage à base de lait de Vosgienne dans les Vosges, ce qui va permettre mon installation avec une valorisation du prix du lait qui va être presque doublé. Ce projet a pour ambition de réunir 7 éleveurs des Vosges avec une production de 700 000l de lait, qui sera transformé en « Cœur de massif », le nouveau fromage de la Vosgienne, et également en tomme. La Vosgienne est une race locale, les gens apprécient beaucoup, c’est aussi pour cela qu’on surfe sur ça pour créer la fruitière. Normalement la fruitière sera créée d’ici 2019.

Si j’avais un conseil à donner à un futur éleveur …

En élevage laitier, ce serait de faire très attention aux vaches : les vaches reflètent le caractère de leur éleveur, c’est-à-dire que si on est nerveux avec nos vaches, elles seront nerveuses, donc il faut être calme. Une vache qui est bien dans sa peau fera du lait et sera bien, prendra du premier coup à l’insémination tout ça … Le secret c’est d’être toujours calme avec ses vaches, les soigner du mieux qu’on peut, pour qu’elle te le rende. Une vache qui est bien, elle te le rendra.

 

Marjorie présentait ses vaches au salon de l’agriculture 2017, où nous l’avons rencontrée !

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...