Projet d’avenir

Marion a pu tester le métier grâce à un parrainage

Ses parents n'étaient pas agriculteurs. Accompagnée par l'éleveuse déjà présente sur la ferme, elle a eu deux ans pour décider si le métier lui convenait, tout en se formant.

Recherche avancée
Projet d’avenir / Marion a pu tester le métier grâce à un parrainage

« Mes parents n’étaient pas du tout agriculteurs. J’ai découvert ce métier en venant en vacances ici avec mes cousins. J’y ai passé du temps, j’ai pris goût à m’occuper des brebis, à être dans les champs. J’ai par la suite orienté mes études agricoles, et je me suis ensuite engagée dans deux ans de parrainage, qui s’est concrétisé par mon installation en 2016.

Après mon bac, j’ai intégré l’école supérieure d’agriculture d’Angers, où j’ai passé 5 ans, avec les deux dernières années en alternance.

Ces années d’alternance sur le terrain m’ont beaucoup enrichies.

Le parrainage, c’est une période d’un ou deux ans qui permet à l’agriculteur en place et l’agriculteur qui s’installe de se connaître, d’apprendre à travailler ensemble, et pour l’agriculteur qui s’installe de connaître le travail au quotidien, de permettre de travailler une année complète pour connaitre l’étendue des travaux à réaliser.

Cette période de parrainage permet de savoir si on est vraiment destiné à être éleveur,

si le métier nous plait au quotidien, connaitre les contraintes qui existent quotidiennement mais aussi les détails du travail. »

 

Découvrez le quotidien de Marion et plein d’autres éleveurs dans la rubrique « Une année avec » du site !

 

 

 


Fiche descriptive :

Région : Pyrénées-Atlantiques
Production : Brebis laitières
En association avec sa cousine
34 ha, majoritairement des prairies

350 brebis laitières


 

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...