Une année avec Adeline

Éleveuse sélectionneuse de vaches limousines dans les Côtes d'Armor

Adeline s'est installée sur la ferme familiale il y a trois ans, après 10 ans passés en tant que responsable qualité dans l'agroalimentaire. Associée avec son père, elle a remplacé sa mère lors de son départ en retraite. Elle est sélectionneuse de vaches Limousines : ses animaux sont rigoureusement sélectionnés pour répondre aux critères de la race et sont destinés à être vendus à d'autres éleveurs comme reproducteurs. L'exploitation compte 90 vaches mères et leurs veaux, génisses et taureaux soit environ 260 animaux sur une centaine d'hectares principalement composés de prairies.

Recherche avancée
Une année avec / Adeline
Mai 2018

Sevrage des veaux et caprices de la météo

Ce mois-ci, nous sommes dans les servages des mâles et femelles qui ont 10 mois. C’est une période stressante pour les veaux, aussi nous passons énormément de temps avec eux afin de les rassurer. Dès le deuxième jour , ils se rapprochent de nous et nous devenons un peu leur « maman de substitution « . Au bout d’une semaine ils ressortent dehors.

Pendant ce temps, il faut faire avec les caprices de la météo, essayer de faucher et ramasser le foin entre les gouttes en essayant de garder la meilleure valeur nutritive de l’herbe possible. En bref, encore un mois bien chargé !

Avril 2018

Le printemps tarde à arriver !

vaches foin hiver batiment

Le soleil se fait attendre… depuis le mois de novembre, nous vivons avec la pluie.

En temps normal , tout le monde prend la clé des champs début mars mais cette année l’hiver n’en finit pas.

Les stocks de fourrage sont à 0 et plusieurs de nos collègues sont obligés d’acheter du maïs et de la paille à l’extérieur.

Il nous faut tenir avec nos dernières bottes et espérer enfin le beau temps pour enfin ouvrir les barrières et profiter des 75 hectares  d’herbe…

Février 2017

En route pour le Salon !

A l’occasion du salon de l’agriculture de Paris, j’ai amené une de mes vaches, Grenouille, pour participer à un concours. J’ai raconté toute cette aventure en détail et en image sur la page Agribretagne !

Décembre 2017

Aux petits soins pendant l'hiver !

Pendant l'hiver, Adeline, éleveuse de vaches limousines, pratique des soins aux animaux et pèse les veaux

En hiver , les animaux sont en bâtiment, on en profite pour mettre en beauté nos belles rousses ! Au programme, coupe de poils des oreilles, tontes des queues, pédicure pour celles qui en auraient besoin, cure de vitamine et magnésium, prises de sang annuelles garantes d’un cheptel indemne de maladies.

Comme chez les humains, l’hiver apporte ses microbes, il faut donc être très attentif à la santé du troupeau. Seuls les veaux, sont vaccinés contre la grippe. Si la toux s’installe, une cure vitamine C suffit en général.

Les veaux sont également pesés afin de contrôler leur croissance en attendant le retour des beaux jours attendus avec impatience par tous!

Novembre 2017

La passion des concours

Adeline, éleveuse sélectionneuse de vaches allaitantes, est passionnée de concours agricoles et en a fait son métier

Mon grand père et mon père avaient commencé les concours en 1979 et depuis on ne s’arrête pas !

Cela permet de se comparer aux autres, de se faire connaître, et c’est un moment de convivialité entre éleveurs et avec le public. Ce sont aussi des frais pour nous mais quand on gagne cela fait de la publicité et fait venir les éleveurs à l’élevage. C’est aussi beaucoup de temps à passer pour la préparation des animaux , préparation alimentaire, soins, et dressage.

Mon objectif à moyen terme est de préparer de nouveaux animaux aptes à prendre la suite de Grenouille, notre star des podiums. Et notre objectif à court terme est que Grenouille et Nala, qui viennent d’obtenir le premier prix de synthèse au concours National 2017 à Cournon, soient sélectionnées pour participer au Concours Général Agricole de Paris 2018 !

Octobre 2017

Je rejoins les éleveurs correspondants de #DevenirEleveur !

Adeline éleveuse correspondante pour #DevenirEleveur s'est reconverti dans le métier d'éleveur, car elle était passionnée par les animaux

Ce mois-ci, je rejoins les éleveurs correspondants de #DevenirEleveur ! J’ai un parcours un peu atypique : Après 10 ans passés en tant que Responsable Qualité dans un abattoir, j’ai choisi de revenir sur la ferme familiale.

Malgré cette décision surprenante pour de nombreuses personnes, je ne regrette pas ma décision ! Le métier d’éleveur est un métier de passion, avec un contact privilégié avec les animaux et la nature. Un métier d’entrepreneur, de gestion, de relation humaines…

Aujourd’hui, malgré les passages difficiles liés à la vie d’éleveur, les 80 veaux nés en depuis août nous donnent le sourire.

Octobre a été rythmé par les vêlages, la rotation des pâtures, la surveillance des animaux, mais aussi le concours National Limousin d’Auvergne à Cournon (63) où notre vache Grenouille a remporté le premier prix, devant les meilleures vaches de France ! Les concours sont également un passe temps et une passion pour nous, plus d’infos dans le prochain article!

Partager :
  • imprimer cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.